Les compétences relationnelles et techniques du coach

Lorsque les idées plafonnent ou que la productivité tourne au ralenti dans une entreprise, les responsables se décident souvent à engager les services d’un coach pour redonner du cœur au ventre. De cette façon, ce dernier apportera un regard extérieur pour analyser la situation existante et proposer ainsi les solutions adaptées pour redresser la barre. Mais avant de conclure, il est important de s’informer sur les compétences du coach. En effet, celui-ci doit disposer de la capacité correspondant aux attentes pour lesquelles il a été sollicité. Tout comme le massage et la kinésithérapie se ressemblent à première vue sans fixer les mêmes objectifs, chaque coach se destine à un domaine particulier.

L’aspect relationnel

Pour pouvoir se pencher sur les points faibles et les problèmes qui minent le développement d’une entreprise, il importe de disposer de l’outil adéquat. La possibilité de communiquer facilement et clairement fait partie intégrante des compétences du coach, pour l’aider dans sa mission. Entre autres capacités, il doit remplir de nombreux critères pour être éligible dans son rôle de coach. Des sites professionnels appartenant à des groupes spécialisés comme linkup-coaching.com/fr définissent les principales attributions dont il doit disposer, entre autres cette fameuse aptitude dans le relationnel. En effet, le premier secret d’un coaching réussi ne figure pas dans les solutions proposées, mais surtout dans la capacité de trouver la façon adaptée de les transmettre et de les faire comprendre.

Le côté technique

Pour redresser une situation tordue, il est nécessaire de chercher d’abord les causes qui l’ont provoquée. Et pour trouver la solution la plus adaptée, il faut disposer d’un minimum de connaissances techniques dans le domaine. Selon sa formation et le secteur d’intervention habituel, les compétences du coach doivent pouvoir lui permettre de comprendre les faits et de les analyser, avant de pouvoir les étudier. Il pourra ensuite effectuer des examens et en tirer les conclusions les plus logiques, pour enfin pouvoir proposer la meilleure solution.

L’intervention globale

Une entreprise fonctionne de manière optimale par le concours de plusieurs personnes, travaillant en individuel ou en équipe. Il faut alors trouver les moyens à mettre en œuvre pour maintenir la cohésion à tous les niveaux de la chaîne. Le succès étant l’objectif final, tout est question de capacité, mais cette aptitude sans motivation ne peut que réduire la productivité. Réussir à instaurer un état d’esprit stimulé et positif constitue également l’une des plus importantes compétences du coach.

Profils des demandeurs et des prescripteurs de coaching
Être coach : un vrai métier